Accueil » Divers » Une RCA à quoi cela sert-il ?
Une RCA à quoi cela sert-il ?

Une RCA à quoi cela sert-il ?

La Régie communale autonome (RCA) est une structure juridique qui permet aux communes de gérer certaines de leurs activités et notamment l’exploitation d’infrastructures affectées à des activités culturelles, sportives, touristiques ou de divertissement. Stéphane Crusnière en est le directeur. 

« Notre RCA a été constituée pour cela fin 2017. Et plus spécifiquement pour gérer La Sucrerie. Outre le gestion purement immobilière, elle permet aussi de faire de la location de La Sucrerie et de tous les services qui y seront proposés. Jusqu’ici, de par ma fonction, j’ai assure le suivi du chantier. Dans un second temps, une fois que La Sucrerie sera fonctionnelle, j’assurerai la gestion financière en tant que telle et la gestion du personnel qui y sera affecté. »

Et comme le chantier touche à sa fin, le directeur de la RCA aura la charge de réceptionner La Sucrerie. 
« Cela devrait se faire dans le courant du mois d’octobre, quand tous les travaux seront terminés. De même, je dois aussi lancer tous les marchés publics pour tout ce qui concerne le mobilier, et cela va des chaises aux tables, en passant par les étagères de la nouvelle bibliothèque qui devrait s’y installer en janvier 2020. » 

Une RCA a plein d’avantages pour la Ville. 
« On peut comparer cette structure juridique à une entreprise. Son avantage principal est de pouvoir récupérer la TVA sur les investissements. Et sur un projet comme La Sucrerie, ce n’est pas anodin. Par ailleurs, une RCA a aussi des obligations et notamment de mettre en place un système de services. Toutefois, cela ne veut pas dire que l’on ne paiera pas de la TVA. Mais je pourrai la facturer aux tiers qui utiliseront nos services. »

La structure de la RCA

Le bureau exécutif de la RCA est composé de trois membres du conseil communal (Anne Masson, Luc Gillard et Kyriaki Michelis). C’est l’organe décisionnel de la RCA. Son conseil d’administration est composé de neuf membres du conseil communal suivant la clé de répartition D’Hondt ( Le Cdh et Défi y siègent comme observateurs). Son assemblée générale c’est l’ensemble du conseil communal. Pour assurer le fonctionnement de La Sucrerie, la RCA a engagé dix personnes. Patrick de Longrée a, quant a lui, répondu à un marché public pour devenir le directeur artistique de La Sucrerie. « Le reste m’incombe, ajoute le directeur de la RCA. Et notamment l’instauration de la grille tarifaire et du tarif préférentiel pour les associations wavriennes. Dans ce cadre, on peut louer tout ou une partie, avec service ou non de La Sucrerie. Comme on peut y faire beaucoup de choses, c’est moi qui réalise le devis en fonction des demandes. J’ai la chance de vivre la mise en place de toute la structure. C’est passionnant. » 

À noter qu’une seconde RCA devrait voir le jour. Elle sera concernée par le projet piscine et gérera les infrastructures sportives de la commune.