Accueil » A l'honneur » Une dizaine d’initiatives citoyennes lancées en un an par Wavre en Transition
Une dizaine d’initiatives citoyennes lancées  en un an par Wavre en Transition

Une dizaine d’initiatives citoyennes lancées en un an par Wavre en Transition

« Les légumes sont un prétexte pour se rencontrer ! » Cette phrase de Kathleen Courtois traduit à merveille le souhait de créer du lien social dans le projet «Les Incroyables Comestibles» qu’elle a lancé en 2016 avec une voisine dans la rue Cour Boisacq à Bierges. Ce potager partagé s’est à présent bien développé et a débouché sur d’autres initiatives, dans ce quartier, comme des boîtes à livres, un compost, une mare… Il a aussi inspiré des habitants de Profondsart qui se sont à leur tour lancés dans pareille aventure.

Le projet biergeois fut la première réalisation de Wavre en Transition dont nous vous avons parlé en septembre dernier. Ce groupement apolitique initié par Nathalie Everard et Martine Chaput a depuis lors  multiplié les actions pour conscientiser la population à la transition.

«Une dynamique citoyenne s’est créée dans l’entité de Wavre, soulignent Carine Decuypere et Catherine Hambursin, membres du groupe de pilotage. Des contacts ont été pris tant avec les autorités communales qu’avec les commerçants et les écoles. Ainsi qu’avec des initiatives existantes comme le Macasel (échange de services) que nous souhaitons rassembler dans un même projet. On constate un appétit de changement chez les gens. Par exemple, chez bon nombre de commerçants et de maraîchers qui, face à l’interdiction d’utiliser des sacs de caisse et autres emballages en plastique, ont accepté que leurs clients viennent avec un contenant pour acheter leurs produits.»

Au cours des 12 derniers mois, une dizaine de projets ont été lancés par Wavre en Transition à la suite de réunions thématiques (alimentation, économie, mobilité, éducation et habitat). En voici quelques-uns.

Wavre-vers le-Zéro Déchet. Outre sa démarche auprès des commerçants et des maraîchers évoquée plus haut, ce groupe s’est montré particulièrement actif. Une soirée avec la projection du film «Ma vie zéro déchet» a rassemblé près de 200 personnes. Il a confectionné des sacs avec des tissus de récupération à utiliser dans les magasins et il a ouvert un atelier mensuel pour apprendre aux participants à réduire leurs déchets. L’objectif est d’arriver à un mois zéro déchet à Wavre, en mars.

La Donnerie. Ici aussi, le succès de cette initiative lancée en avril a été au rendez-vous : 80 inscrits en 15 jours… «Ne jetons plus, donnons ! Achetons moins, demandons !» : tel est le slogan de la Donnerie dont le but est de lutter contre le gaspillage, de pratiquer la solidarité et de créer des liens.

Pota’Wavre. Ce groupe réunit des jardiniers amateurs qui cherchent, par des rencontres régulières, à promouvoir la culture potagère respectueuse de l’environnement. Il entend aussi mettre en relation des personnes qui veulent cultiver et d’autres qui ne le font plus mais qui disposent d’un jardin. Une grainothèque (échange de semences) va également s’intégrer dans le projet.

Repair Café. Donner une deuxième vie à des objets défectueux. C’est l’objectif du Repair Café qui s’ouvrira le 9 septembre (14h-17h30) au 85 de la chaussée de l’Herbatte, à Wavre. Par la suite, il sera ouvert le deuxième samedi du mois. Ce concept, créé en 2009 par une journaliste hollandaise, propose une solution face au gaspillage, aux dépenses inutiles, à l’accumulation problématique des déchets par habitant et à l’obsolescence programmée. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les deux tiers des objets (ordinateurs, radios, vélos, vêtements…) confiés aux réparateurs  retrouvent une seconde jeunesse.

Les Pieds dans la Dyle. C’est l’idée d’un « vignoble en mosaïque » où chaque coopérateur prendrait soin des pieds qu’il planterait chez lui. Le tout sous la conduite d’un spécialiste. Au bout de 3 ou 4 ans, le groupe pourrait vinifier les grappes et produire un cru du Maca… Située dans le lotissement des Quatre Sapins, une parcelle « labo » serait mise à la disposition des viticulteurs en herbe, par la Ville, pour tester certaines pratiques culturales.

Macavrac et Compagnie. Les promoteurs de ce magasin coopératif veulent rendre accessibles à tout le monde les produits locaux, frais et respectueux de l’environnement et ce à des prix abordables. Afin de réduire les déchets liés aux emballages, un maximum de produits sera proposé en vrac. Basé sur le bénévolat, ce projet, qui se cherche un local, débutera ses activités par  un GAC (Groupe d’achat en commun).

Cré-acteurs de demain. Et pourquoi ne pas s’inspirer des parcours d’artistes pour relier les différents projets de Wavre en Transition et les faire connaître du grand public ? C’est ce que se sont dit les Cré-acteurs de demain en imaginant un parcours de la transition couvrant l’ensemble de l’entité wavrienne. Il aura lieu le 23 septembre, journée mondiale de la transition.

Infos complémentaires sur l’ensemble des projets de Wavre en Transition :

Marie-Pierre Jadin
wavreentransition@gmail.com

Philippe Pierre