Accueil » Travaux » Travaux : le projet Folon va bientôt démarrer… ou non
Travaux : le projet Folon va bientôt démarrer… ou non

Travaux : le projet Folon va bientôt démarrer… ou non

Le dossier Folon est un dossier important qui est venu sur la table du conseil communal avant les vacances. Suite à la demande de permis d’urbanisme introduite, le 5 décembre 2016, conjointement par la Régie Foncière Provinciale Autonome et la société DPI, en vue de rénover l’ancien Athénée Folon pour y construire 6 immeubles de logements, d’y créer des voiries et un parc public, ainsi que de réaménager Ie parking du palais du gouverneur, le conseil communal devait se prononcer pour la poursuite du cheminement administratif du dossier.

Dans ce dossier c’est le fonctionnaire délégué de la Région wallonne qui est l’autorité compétente. La demande était à l’époque accompagnée d’une étude d’incidence réalisée par le bureau d’études ASTER Consulting.

42 remarques

Pour rappel, en janvier, un courrier du fonctionnaire délégué invitait les autorités communales à faire la publicité d’une enquête publique. Celle-ci a bien eu lieu. Entre le 14 mars et le 18 avril. La population a eu la possibilité de prendre connaissance du dossier. Des séances d’informations avaient d’ailleurs été organisées. Le 28 avril un procès verbal résumait les différentes remarques. En tout, 42 réclamations ont été introduites. L’ensemble des réclamations tournait notamment autour de la mobilité en pointant la possible augmentation des problèmes de mobilité sur la chaussée de Bruxelles, déjà encombrée à cause du passage à niveau. Mais aussi sur le fait que les voiries du quartier sont insuffisamment larges (7 mètres) et fort abîmées.

En outre, Chaussée des Nerviens ou des Atrébates, rien ne permet, dans de bonnes conditions de sécurité, Ie croisement de 2 véhicules en plus d’une bande de stationnement. Par ailleurs, le nombre des places de parking est insuffisant (1,5 parking/logement). D’autres points ont été mis en avant au niveau de la mobilité.

Du compostage collectif

En ce qui concerne l’aspect architectural, il y a le problème des vues bloquées par la construction des nouveaux bâtiments sur le site Folon. Pour ce qui est des espaces verts, quelques remarques concernaient la destruction de quelques arbres existants ou la sécurisation du futur plan d’eau.

Quelques aspects positifs étaient sortis des réclamations. Notamment l’usage de toits verts, de panneaux solaires et la vision durable de ce nouveau quartier. Ainsi un point de compostage collectif a été demandé, comme la pose de nichoirs ou des plantations propices aux abeilles.

Un projet adapté

Considérant ces nombreux points, le conseil communal s’est positionné favorablement avec 17 voix pour, trois contre et trois abstentions. En conséquence, le projet a été adapté par rapport à sa version initiale, suite à toutes les remarques connues lors de l’enquête publique.

Le 18 août dernier, après signature de Françoise Pigeolet,  le dossier a donc a été transmis au fonctionnaire délégué pour la suite voulue. La délibération du conseil communal a, par ailleurs, été transmise à tous les riverains concerné par le projet Folon. Dans les semaines qui viennent, le fonctionnaire délégué délivrera, ou non, le permis. Si permis il y a, les travaux devraient débuter en janvier 2018.

Pascal Jassogne