Accueil » A l'honneur » Quelle sacrée histoire cette fête des voisins !
Quelle sacrée histoire cette fête des voisins !

Quelle sacrée histoire cette fête des voisins !

L’idée de la fête des voisins n’est pas née chez nous mais on peut écrire que cette idée date du siècle passé. C’est à Paris, la ville lumière, un jour de 1999 qu’ Atanase Périfan et l’Association «Paris d’amis» ont lancé leur première opération «Immeubles en Fête» . Leur slogan : Pas de quartier pour l’indifférence ! Et l’objectif de l’association était clair. L’idée était de renforcer les liens de proximité, de développer un sentiment d’appartenance à un même quartier, de créer une solidarité entre voisins, de se mobiliser contre l’isolement et l’exclusion. L’idée a fait son chemin pour finalement être transposée en 2003, dans la Région bruxelloise, dans le cadre de la Journée européenne des voisins. Le succès fut immédiat avec plus de 10000 Bruxellois qui participèrent à cette première opération.

L’année suivante, grâce au soutien de nombreux intervenants qui parrainent l’opération, la deuxième édition devenait une édition nationale mobilisant ainsi tous les Belges. Au fil des années, un solide réseau de relais de communication permet de diffuser l’information au plus grand nombre concernant cette fête des voisins. De très nombreuses personnes s’investissent chaque année pour rendre cette fête possible dans leur quartier, motivant comme cela toujours plus de gens à se joindre à la manifestation.

Comment faire ?

La Ville de Wavre a d’ailleurs souscrit un abonnement à ce relais (800€/an) pour permettre ainsi une diffusion générale. La Ville soutient bien évidemment toutes les initiatives pour l’organisation de cette fête des voisins. Cette année, elle est programmée le 25 mai. Si vous souhaitez organiser une fête dans votre quartier, il y a quelques règles simples. Surtout, si vous souhaitez occuper l’espace public, votre rue, le rond-point au fond du quartier, etc.

Il faut bien évidemment prévenir les autorités communales. La fête ne peut avoir lieu qu’avec l’accord du collège communal. Ce volet administratif est nécessaire car le cas échéant un arrêté de police peut être nécessaire pour notamment régler la circulation dans le quartier, voire y installer des barrières Nadar. La Ville gère cela à merveille. Elle connaît d’ailleurs la plupart des comités de quartier ou de rue qui ont déjà participé à la fête des voisins. Elle peut aussi vous aiguiller pour trouver un chapiteau, des tonnelles….

S’il n’y a jamais eu de fête des voisins dans votre quartier, la prise de contact est nécessaire avec les autorités communales (010/23 03 03). En outre, il est possible via le site lafetedesvoisins.be de s’inscrire, au plus tard pour le 18 mai, afin de disposer de tous les supports (invitations, affiches…) pour bien organiser la petite fête dans votre quartier.

Bref, le 25 mai, vous pouvez organiser un déjeuner, un goûter, un barbecue, des activités… Toutes les idées sont les bienvenues. Et si le 25 mai ne vous convient pas, vous pouvez tout aussi bien trouver une autre date avec vos voisins. En attendant, bonne fête….