Accueil » A l'honneur » Mesdames, avec le Vin des Femmes fini les complexes !
Mesdames, avec le Vin des Femmes fini les complexes !

Mesdames, avec le Vin des Femmes fini les complexes !

Le nom du concept ne pouvait laisser que peu de place au doute. «Le Vin des Femmes» ne pouvait avoir été pensé que par une épicurienne branchée. L’idée de Muriel Lombaerts, c’est de valoriser les femmes dans un secteur encore trop réservé aux hommes.

Concrètement, «Le Vin de Femmes» est une dégustation de vins par un jury exclusivement… féminin ! Et avec le temps, c’est devenu un label de qualité pour les vignerons et les cavistes avec qui Muriel Lombaerts travaille.

Tous les 3-4 mois, un jury de maximum 8 femmes sélectionne ses coups de cœur viticoles. Dans le panel, aucune consommatrice lambda qui n’aiment le vin que pour son côté social. Mais ce n’est pas pour autant que les dégustations sont réservées aux plus pointilleuses des œnologues : «Ce ne sont pas des expertes. Je voulais que ce soit avant tout des femmes, amateurs de vins, curieuses et qui apprécient vraiment les bonnes bouteilles», s’enthousiasme Muriel.

L’élection se déroule dans un restaurant, dans un bar ou dans un hôtel. Le but ? Passer des bons moments mais aussi et surtout promouvoir les vins et les restaurateurs de la région. Muriel souhaite donc que son jury soit également composé de bonnes communicantes.

Mise à l’honneur des cavistes, des vignerons et des restaurateurs

Tous les vins de la sélection du Vin des Femmes viennent de cavistes ou de vignerons qui privilégient la qualité. «Je collabore uniquement avec des cavistes qui connaissent bien leur vigneron, ou alors directement auprès des vignerons», affirme Muriel.

Parallèlement à l’élection par le jury féminin, Muriel organise de soirées «Women Only». Selon une thématique, des femmes se retrouvent aussi dans un restaurant, un bar ou un hôtel pour déguster la sélection du Vin des Femmes en présence du vigneron, de la vigneronne ou du caviste. C’est une soirée assurée 100% gastro-œnologique. En plus de déguster du bon vin, le restaurateur propose une carte en fonction de la sélection de vins. «Le chef doit s’adapter à nos choix en terme de vin. Ça les amuse beaucoup, c’est un sacré défi !», explique Muriel.

Fini les complexes

Mais détrompez-vous, il ne s’agit pas d’un cours d’œnologie, insiste Muriel Lombaerts. «Je laisse ça aux professionnels. Ce que je veux, c’est décomplexer les femmes, qu’elles arrêtent d’avoir peur de parler de vin devant les hommes. C’est pour ça que jai créé le concept», explique Muriel. Une jolie manière de faire honneur à l’intérêt grandissant de la gent féminine pour ce précieux breuvage.

Tous les vins sont sélectionnés directement auprès de vignerons et de cavistes principalement belges, français et italiens … «Je veux valoriser ces petits producteurs», nous confie Muriel. Vous l’aurez compris, priorité aux produits de qualité. Et même si Muriel estime qu’on peut retrouver de très bons produits dans les grandes surfaces, ce qu’elle veut, elle, c’est valoriser directement les producteurs.

Aujourd’hui, «Le vin des Femmes» est présent en Belgique côté francophone, en France et en Suisse depuis bientôt 6 ans. «J’ai très vite été soutenue par la France et la Suisse. En Belgique, les vignerons sont plus frileux et estiment ne pas avoir besoin de beaucoup de publicité puisqu’ils n’ont pas énormément de quantité» affirme Muriel.

La valorisation du projet a également mis plus de temps en Belgique «Ils ne comprennent pas toujours que je distribue des cartes pour faire leur communication et aller leurs chercher une niche, la clientèle féminine».

Mais cette difficulté n’effraie pas Muriel qui souhaite pour l’avenir développer son projet en Flandre et peut-être aussi en Italie.

Charlotte Maret