Accueil » Conseil Communal » Le budget 2017 : ambitieux et maîtrisé
Le budget 2017 : ambitieux et maîtrisé

Le budget 2017 : ambitieux et maîtrisé

Le budget, cela reste un moment important de la gestion quotidienne de la Ville car il permet de mieux se faire une idée de ce qui nous attend, nous, contribuables pour l’année à venir. Il a été présenté lors du dernier conseil communal de 2016. Rassurez-vous, le budget de la Ville, pour 2017, est à l’équilibre.

Il se clôture à l’ordinaire de l’exercice propre par un boni d’un peu plus de 152.000 euros, portant le boni global à 5,18 millions d’euros. Les dépenses communales pour 2017 à l’ordinaire sont estimées à 41,55 millions d’euros. La majorité maintient la fiscalité basse qui caractérise Wavre, soit un taux de 6% pour l’impôt des personnes physiques (IPP), et 1.400 centimes additionnels au précompte immobilier.

A l’extraordinaire, 13,78 millions d’euros d’investissements sont prévus. Les recettes prévues à l’ordinaire, soit 41,7 millions, se contractent de 1,8% par rapport à celles du budget 2015. Le total des recettes que devrait rapporter en 2017 le précompte immobilier (11,07 millions d’euros) augmente de 3,4%, tandis que les prévisions pour l’IPP (10 millions d’euros) diminuent de 9,8%, ce qui s’explique en partie par des chiffres 2016 où le financement des communes a été impacté en 2016. En effet Wavre fait partie des 52 communes, qui en 2016, ont subi la réduction générale de la dotation communale. D’abord parce que à Wavre l’additionnel IPP est inférieur à 8% et ensuite parce que l’additionnel PRI (Précompte immobilier) est inférieur à 2600 centimes additionnels.«Une nouvelle fois, sous le couvert de la solidarité wallonne, c’est une prime à la mauvaise gestion qui est allouée aux communes qui ne font pas d’effort pour maintenir une fiscalité basse, pestait Anne Masson, échevine des finances, lors de la présentation. Nous contesterons, par voie judiciaire s’il le faut, cette mesure qui porte atteinte à l’autonomie fiscale communale»

Rappelons que chaque Wavrien, et plus largement chaque Brabançon, reçoit deux fois moins que son voisin wallon. Ainsi pour le financement général, le Wavrien se situe dans une tranche de financement de 141€ (134€ pour la Province) alors que les habitants des communes du cluster identique à celui de Wavre est financé à hauteur de 235€ tandis que la moyenne wallonne se situe aux environs de 277€. Mais à Wavre, depuis 2008, la fiscalité est inchangée et elle reste une des plus basses de Belgique. Sur ce budget, la majorité maintient donc le cap de maintenir la population wavrienne dans une situation privilégiée de citoyens les moins taxés.

Concernant les investissements, une enveloppe de près de 14 millions d’euros est prévue à l’extraordinaire. Cela comprend un tas de petits travaux d’aménagement, de réfection, de promotion du commerce, des entreprises installées sur le sol de la commune et de l’emploi. Mais aussi quelques gros postes qui serviront pour assurer les grands projets urbanistiques de la Ville. Ainsi, 1,1 million est prévu pour la construction du futur hall culturel polyvalent, 2,2 millions pour créer une passerelle qui desservira ce site, et 1,4 million pour l’aménagement du plateau de la gare. Ces dépenses sont totalement maîtrisées et une fois encore, Wavre fait vraiment partie des très bons élèves wallons avec un ratio inférieur à ce qui se passe ailleurs. Ainsi, en 2017, la Ville dépensera 216€ par habitants (236€ pour la Province, 253 € pour les villes du même cluster et 223€ pour la région wallonne). Malgré les circonstances particulières, le budget 2017 est donc ambitieux et maîtrisé.