Accueil » A l'honneur » Gros engouement pour la maison de repos
Gros engouement pour la maison de repos

Gros engouement pour la maison de repos

Le jeudi 22 février était une date importante. Le CPAS avait, en effet, invité la population à participer à l’inauguration de sa nouvelle maison de repos, dont la première pierre avait été posée en 2010. Pour marquer le coup, le CPAS avait mis sur pied des visites guidées, des ateliers, et même un cours de gym douce, pour les visiteurs d’un jour, au sein de sa nouvelle maison de repos. Rien que pour l’inauguration officielle, 300 personnes avaient répondu favorablement et 200 autres avaient répondu à l’invitation pour la visiter au cours de l’après-midi.
« Vu le succès, nous avons dû mettre en place un programme de visites guidées pour d’autres jours, se félicitait, Nathalie Demortier, la présidente du CPAS. C’est vraiment chouette que les Wavriens s’intéressent ainsi à leur maison de repos. »
Mais la construction de cette nouvelle maison de repos ne fut pas qu’un long fleuve tranquille.

Maison de repos, maison de vie

« Cela a, en effet, demandé beaucoup d’énergie et surtout beaucoup de travail pour que ce projet aboutisse. Nous avions fait le choix de phaser ce chantier mais aussi d’attribuer le marché de ce chantier en plusieurs lots. Par ailleurs, nous voulions aussi que la nouvelle maison de repos soit proche du centre de Wavre. On estimait, en effet, qu’il était nécessaire d’avoir une grande interaction entre nos résidents et le centre de la cité. Ces choix ont donc fortement influencé la durée du chantier. Mais nous sommes très heureux d’enfin être arrivés au bout de ce chantier car le résultat final est à la hauteur de nos espérances mais aussi à la hauteur du service que nous proposons à nos résidents. Notre maison de repos est bien plus qu’une simple maison de repos, c’est une maison de vie ! »
C’est un fameux budget, de 25 millions d’euros, qui a été consacré à la construction de la nouvelle maison de repos.
« Tout cela financé sur fonds propres, grâce aux bonis réalisés par le CPAS au cours des 20 dernières années, ajoute avec une certaine fierté la présidente du CPAS. Grâce à cela on dispose d’un outil performant à bien des points de vue, notamment au niveau de l’encadrement de nos pensionnaires, mais aussi au niveau énergétique, ergonomique…»

48 places au lieu de 30

Maintenant que la maison de repos est inaugurée, le CPAS peut se consacrer entièrement à d’autres projets, comme la construction d’une nouvelle crèche.
Actuellement, les petits pensionnaires de la crèche « Les p’tits Mouchons » ont déménagé dans l’ancienne clinique du Champ Sainte Anne. Et cela en attendant la construction d’une toute nouvelle crèche en lieu et place de l’ancienne.
« Cette crèche était installée dans une maison d’habitation. Ce n’est pas très pratique. Notre idée est de raser ce bâtiment et de construire une nouvelle crèche à sa place. On porterait du coup la capacité d’accueil à 48 places au lieu de 30. Ce qui n’est pas du tout négligeable. »

La demande de permis a déjà été introduite. Le conseil communal devra prochainement se prononcer sur le cahier des charges et l’attribution de ce marché public. Le premier coup de pelleteuse pourrait donc être donné avant les grandes vacances.

Pascal Jassogne