Accueil » Animations » Festival du rire de Bierges : la fin est proche
Festival du rire de Bierges : la fin est proche

Festival du rire de Bierges : la fin est proche

Fin 2016, nous avions eu un pressentiment devant la programmation allégée du Festival du rire de Bierges. La présentation à la presse, en janvier, a confirmé nos craintes. La manifestation connaîtra encore deux éditions : cette année et en 2018.

Elle tirera ensuite définitivement le rideau. « Il faut être fou pour faire un festival. Je n’ai plus la force de continuer et je n’ai pas trouvé de fou pour le reprendre » confie Freddy Ouibus.

Faute d’un repreneur, ce sera donc la fin des rendez-vous annuels des amateurs de rire sur les hauteurs de Bierges. Et ce sera bien regrettable pour la vie associative et culturelle de l’entité. Certes, la salle Jules Collette n’offre pas les conditions idéales de confort aux artistes et au public. Mais la chaleur humaine, au propre comme au figuré, qui s’en dégage, relègue au second plan ces considérations matérielles. Car à Bierges, il y a une âme, devenue rare dans notre société.

Le manque de relève est l’une des raisons de cet essoufflement. Les bénévoles  se comptent par dizaines mais la majorité n’est plus de prime jeunesse. Par ailleurs, les exigences financières des humoristes augmentent tandis que le public répond moins présent depuis plusieurs années. Boucler le budget devient donc difficile. La promotion est peut-être aussi en cause. Le relais médiatique dont bénéficie le Festival du rire de Rochefort est tout autre que celui de son frère biergeois, alors que ce dernier n’a rien à lui envier sur le plan de la qualité de l’affiche.

« Le rire est une bouée de sauvetage », dit le comédien Michel Serrault. Qui donc jettera la bouée pour sauver Bierges ?