Accueil » Dossier spécial » DOSSIER SPECIAL : Rétrospective 2014

DOSSIER SPECIAL : Rétrospective 2014

Puisque l’année 2014 se termine ce mois-ci, avec les festivités de fin d’année, l’Info Wavre vous propose de jeter un coup d’oeil dans le rétroviseur pour évoquer quelques moments forts de 2014. Une année marquée bien évidemment par les élections fédérales, vécues de manière particulière à Wavre, au même titre que les négociations fédérales impliquant de près le bourgmestre de la cité du Maca Charles Michel devenu Premier Ministre.

Février 2014 : Le PST, 320 actions à concrétiser d’ici 2018

Approuvé par le Conseil communal le 18 février, le plan Stratégique transversal (PST) est un outil de gestion stratégique, un tableau de bord proposé par la Région wallonne qui a désigné Wavre comme commune pilote (au même titre qu’Ottignies-LLN et La Hulpe en Brabant wallon) afin d’expérimenter ce nouvel outil de gestion communale qui permet à la fois une planification d’une série d’actions et une évaluation des objectifs d’ici 2018.

Il s’agissait de traduire la déclaration de politique générale en actions concrètes. Le document reprend 320 actions concrètes (exemple : création d’un milieu de co-accueil à Basse-Wavre) réparties en 136 objectifs opérationnels (avec des délais et objectifs chiffrés, comme par exemple augmenter le nombre de places d’accueil de la petite enfance de 10% d’ici 2018) eux-mêmes répartis en 22 objectifs stratégiques (exemple : être une commune qui soutient les familles à tous les âges de la vie) fixés par le Collège sur six ans.

L’évaluation est prévue à la mi-législature, même si le Collège fait part de son souhait d’actualiser le document chaque année. Des débats pourront avoir lieu lors de chaque budget.

Mars 2014 : Circulation 

Le Conseil communal du 18 mars a approuvé le règlement complémentaire sur la circulation portant sur la création des zones de chargements et de déchargements dans le centre-ville. Des zones qui seront accessibles du lundi au samedi de 10h00 à 18h00. Des horaires définis au terme d’une concertation avec l’Association des Commerçants de Wavre et qui visent à soulager l’engorgement du centre-ville.

A la bombe

Après le couloir de la gare, le local du service jeunesse de la police de Wavre et un local réalisée à la maison de repos La Closière qui a été décoré sur le thème de la Savane, l’atelier graff de la Maison des Jeunes Vitamine Z a une nouvelle fois été mis à contribution pour redécorer … les murs de la cour de récréation de l’école de l’Amitié à Limal durant les vacances de carnaval.

Avril 2014 : Le contournement nord

Le 11 avril, les Collèges communaux de Wavre et de Grez-Doiceau ont validé le principe du Contournement nord de Wavre, tout en demandant la réalisation d’une étude d’incidences.

Les deux Collèges communaux souhaitent que le projet soit amélioré afin de prendre en compte le respect de l’environnement et les remarques des riverains. Mille lettres de réclamations sont parvenues aux administrations communales de Wavre et de Grez-Doiceau dans le cadre de l’enquête publique relative au contournement Nord de Wavre. Un chiffre qui n’est pas anormal compte tenu de l’ampleur de ce projet indique Charles Michel, lors du Conseil communal du 18 mars.

Wavre et Grez demandent dès lors de réaliser une étude d’incidences sur l’environnement «pour approfondir certains points et examiner l’opportunité de certaines modifications concernant notamment l’aménagement de pistes cyclables, la réalisation de certaines connexions de voiries ou bien encore la mise en œuvre de mesures particulières de protection de la faune.»

Lancement de l’api du Maca

Le 16 avril, le Maca a revêtu son costume d’abeille offert lors du carnaval 2013 par les guides de l’Odysée qui défilent en costume d’abeilles au carnaval. C’est, en effet, le 16 avril qu’a été officiellement inauguré le rucher de la ville de Wavre baptisé L’Api du Maca.

L’échevin de l’Environnement Luc Gillard précise alors que Wavre est la première commune à disposer de son propre rucher communal composé de trois ruches contenant chacune de 10 à 30.000 abeilles susceptibles de produire 30 kilos de miel (pour chaque ruche). Du miel qui a été récolté durant deux jours en août (60 kilos) et vendu au Syndicat d’Initiative.

Hommage

Le Comité du Carillon de Wavre organise une soirée en l’honneur du «regretté carillonneur de Wavre», Christian Boon, à l’occasion de son anniversaire de naissance. La soirée a lieu le samedi 26 avril 2014 à 19h30, à l’église Saint Jean-Baptiste de Wavre, Place Cardinal Mercier.

Mai 2014 : Nouveau visage pour la rue de la Source

Les travaux étaient prévus pour 21 jours en mars. Ils ont finalement duré jusqu’à dix jours avant la fin du mois de mai, notamment suite à des soucis avec les impétrants. C’est dire si l’inauguration officielle de la rue de la Source, le 31 mai, était un soulagement pour les commerçants et l’horeca. «Depuis que les pavés sont revenus, l’animation a repris et on peut à nouveau parler de « Petite rue des Bouchers de Wavre.» indiquait ainsi Bernadette Pierre dont la boutique Joachim bénéficie d’une entrée arrière par la ruelle nuit et jour.

Véronique Nicaise, gérante avec son mari du restaurant l’Olivier de poursuivre : «Maintenant que la rue est à nouveau accessible, cela va aller mieux. On fait en sorte d’attirer le regard du chaland, par les terrasses et des nouvelles nappes colorées, notamment. Et que les gens s’asseyent chez moi ou ailleurs, c’est positif pour la rue.»Le coût total du chantier se monte à 142.000 euros.

Juin 2014 : Une braderie brésilienne

Rendez-vous très prisé du commerce à Wavre : la braderie a lieu les 21 et 22 juin sur le thème… le Brésil, Foot oblige !

Du foot vécu en très grand nombre par les Wavriens, non seulement durant la braderie, mais aussi grâce aux écrans géants placés au RJ Wavre.

Septembre 2014 : Le hall polyvalent avance

Quatre points de l’ordre du jour du Conseil communal du 16 septembre concernaient le hall culturel polyvalent dont le projet adapté a été présenté par les architectes d’ADE et Montois Partners associés pour ce projet. Les travaux prévus durant deux ans devraient commencer au printemps prochain.

Le bâtiment fait la part belle à la pierre bleue et sera équipé d’un système de récupération d’eau de pluie, de toitures vertes, de leds, il utilisera l’énergie solaire et photovoltaïque. Le tout sera posé sur une dalle reposant sur 600 pieux imposé par un sol qualifié de très très mauvais. Entre la dalle et les fondations, des vérins permettront de régler le moindre écart et de stabiliser le bâtiment. Ce qui peut prendre deux ans.

La salle principale, d’une capacité de 862 places assises ou de 1.800 places debout est dotée de gradins rétractables. Sa scène mesure 15 mètres de profondeur et est dotée d’une cage de scène, un dispositif qui permet l’utilisation de décors mobiles. En plus, le hall polyvalent comptera trois salles plus petites qui seront disponibles pour les associations sociales, culturelles, … De quoi apporter une réponse aux associations, alors qu’actuellement, les salles communales sont sur-occupées et sur-utilisées. Le coût estimé du projet revu s’élève à 25, 7 millions d’euros supportés presque entièrement par la Ville de Wavre qui bénéficie toutefois d’un subside provincial de 7 millions d’euros.

Un montant total revu qui comprend également les abords et les parkings (279 places sur le site de l’ancien roller skate et 109 places sur un second parking).

Un autre visage pour la Belle-Voie

On apprend que les 140 marronniers presque centenaires qui bordent la Belle-Voie depuis 1920 doivent être abattus. Des champignons lignivores opportunistes se sont développés aux pieds des arbres et dans les blessures des troncs, ce qui accélère le dépérissement des arbres. Des tilleuls seront replantés dans la foulée : une essence mellifère indigène qui semble la plus appropriée pour remplacer les marronniers.

Le chantier avance à la Closière

Si le gros oeuvre couvert et fermé de la nouvelle maison de repos La Closière semble bien «calme», l’intérieur du bâtiment, méconnaissable depuis que le gros oeuvre est terminé est une véritable fourmilière où s’affairent une série de corps de métier. Près d’une trentaine de personnes y sont à l’oeuvre.

Octobre 2014 : Françoise Pigeolet, Bourgmestre ff

«Personne n’ignore qu’un nouveau Gouvernement fédéral où j’assume d’importantes responsabilités a été mis en place. J’ai donc décidé de demander à Françoise Pigeolet d’être bourgmestre faisant fonction. Je resterai bourgmestre en titre comme la loi l’autorise.» annonce celui qui est devenu le premier ministre, en prélude au Conseil communal du Wavre, le 21 octobre.

Françoise Pigeolet remercie le bourgmestre en titre pour sa confiance et rappelle alors qu’elle a déjà assumé la fonction précédemment : «Je ferai de mon mieux pour remplir mon mandat et je m’inscris en toute loyauté dans le sillage de la politique menée par le Bourgmestre en titre et de la déclaration de politique générale, a indiqué la Bourgmestre ff. Le Bourgmestre est un maillon d’une équipe où chacun contribue à faire avancer les choses dans un esprit de confiance et en synergie, avec un esprit positif et constructif pour porter notre ville vers le haut.”