Accueil » Conseil Communal » Conseil communal : les dernières modifs
Conseil communal : les dernières modifs

Conseil communal : les dernières modifs

Avant la fin de l’année, il est de coutume de passer en revue les dernières modifications budgétaires des comptes 2017. Pour la zone de police, au service ordinaire, il y a une légère augmentation des dépenses (22000€) mais il y a en contre partie une diminution de certains postes surévalués pour le même montant. Au service extraordinaire, la dotation communale reste inchangée. On a procédé à quelques transferts d’un article à l’autre. C’est notamment le cas pour un montant concernant le matériel informatique (1500€) dont le montant est imputé à l’article achat de matériel divers. Pour les comptes de la Ville, au service ordinaire, certaines recettes ont été ajustées : fonds des communes (+541000€), occupation du domaine public lors des travaux (+25000€), dividendes gaz (+136000€), augmentation recettes Wacolor (+12500€), nouveaux subsides (environnement, patrimoine, accueil petite enfance +21600€). D’autres ajustements ont été faits, au niveau des dépenses : Diminution de la cotisation de responsabilisation (-96000€), ré-estimation des frais de personnel (-113000€), diminution dotation zone de secours (-244000€), organisation recrutement (+35000€), fêtes et cérémonies publiques (+60000€), frais énergétiques bâtiments (+20000€), réparation véhicules (+30000 €), réparation bâtiments de culte (+11000€ pour la cure de Bierges, vitraux, nettoyage voûte basilique…), Participation citoyenne (+10000€ pour expositions territoires de la mémoire…). Au service extraordinaire, certains investissements sont reportés en 2018 (-1524000€). Cela comprend l’achat de véhicules (-120000€), l’aménagement de la passerelle entre le hall polyvalent et le plateau de la gare (-1900000€), l’aménagement plateau de la gare (-1400000€), le subside à la Régie Communale Autonome (RCA, -900000€), la lutte contre inondations (-250000€), l’ascenseur pour PMR à l’école des Beaux Arts (-80000€), la rénovation quartier de Stadt (+2000000€), les ranges-vélos des centres sportifs (+75000€), la rénovation École-Vie (+400000€), l’achat d’un bâtiment (+1000000€)…On constate au service extraordinaire, une diminution des recettes : vente de terrains (-1900000€), dédommagement de l’OTAN (-2500000€). Un prélèvement sur le fonds de réserve ordinaire a été réalisé (+2300000€). Au niveau des résultats, le bilan général est en boni de 5773000€. Le résultat de l’exercice propre affiche un solde positif (1272000€). Le prélèvement en faveur du fond de réserve est conséquent (5409000€). Enfin, au service extraordinaire, les comptes sont à l’équilibre.

Travaux, ça avance

Le coût des futurs travaux du quartier de Stadt a augmenté. Normal, on y a inclus la chaussée des Vignes. Ce dont ne tenait pas compte le projet initial et donc, tous les impétrants seront enfuis et on va refaire le coffre de la voirie. En ce qui concerne le chantier Rauscent-Merode, l’entrepreneur qui avait pris du retard l’a rattrapé. Il a donc pu attaquer , à l’avance, la première portion prévue dans la phase B (Avenue de Merode), qui devait normalement débuter au printemps 2018. Compte tenu de cela, le Village Expo accumule actuellement un peu plus de trafic de transit. « C’est un mal pour un beaucoup mieux, a assuré Freddy Quibus. On devrait boucler le chantier avec six mois d’avance. »

On a vendu la caserne

Le conseil de la zone de secours du Brabant wallon a approuvé le rachat de la caserne des pompiers de Wavre. La Ville en voulait 1827000€. Les experts mandatés l’ont estimée à 1447000€. Le conseil de la zone de secours l’a rachète pour 1600000 €. Un montant duquel il faut retrancher un emprunt de 333000€. Et si on retranche aussi les montants payés par les communes protégées, depuis 2015, cela fait au total 1219824€. La zone de Secours a fait une proposition à la Ville pour compenser la différence par une diminution de la charge de la Ville à la zone de secours, pendant cinq ans. Soit 243000€. Le directeur financier de la Ville a évidemment donné un avis positif sur cette diminution de charges.

 

Pascal Jassogne