Accueil » Conseil Communal » CONSEIL COMMUNAL : 287 logements dans le centre de Limal
CONSEIL COMMUNAL : 287 logements dans le centre de Limal

CONSEIL COMMUNAL : 287 logements dans le centre de Limal

Un Martineau bis, avec un terrain synthétique devrait être créé au centre sportif de Limal

Le Conseil communal de janvier a approuvé à l’unanimité le rapport urbanistique et environnemental (RUE), dans le cadre du projet d’urbanisation des parcelles situées entre la rue Charles Jaumotte et la rue du Petit Sart. Il s’agit d’une étape d’un projet porté notamment par Thomas et Piron et la famille de Caritat et qui prévoit un peu moins de 300 logements dans le centre de Limal.

«Nous trouvons intéressant de penser à densifier le centre de Limal, surtout en y prévoyant une véritable attention à la mobilité douce, mais en y gardant aussi une zone verte importante, a indiqué Véronique de Brouwer, (Ecolo) avant de demander que la population soit concertée «dans un esprit constructif et collaboratif» et que les résultats de l’études d’incidences soient largement diffusés et commentés avec les riverains. La Conseillère Ecolo a également prôné une sécurisation du centre de Limal et des rues qui y accèdent.

Attention à la mobilité

«Le projet est intéressant, a commenté pour sa part Benoît Thoreau, pour le CDH. Même si on en n’est qu’au stade du RUE, il faudra être attentif aux aspects mobilité. On parle tout de même de 287 logements à deux pas du centre de Limal. Cela doit donc faire 600 personnes, sur 10.000 habitants (de Limal), 6 %, ce n’est pas rien. Il y a donc un équilibre à maintenir du point de vue de la circulation et de la mobilité, le défi n’est pas mince. Il faut demander à l’auteur de l’étude qu’il accorde une attention particulière à la mobilité, puisque la situation actuelle est déjà compliquée par les passages à niveaux et les heures de pointe. »

En matière de mobilité, l’échevin Luc Gillard a annoncé que des aménagements étaient prévus à la rue Joséphine Rauscent, notamment. Enfin, si le mur d’enceinte et la grande porte seront maintenus, ce n’est pas le cas du terrain de foot du Martineau, dont la disparition est programmée dans la seconde phase du projet.

Interrogé à ce sujet, l’échevin des Sports, Freddy Quibus a confirmé la disparition du Martineau à cet endroit, mais un Martineau bis devrait être créé sur le site du complexe sportif de Limal, avec un nouveau terrain synthétique.

La gestion centre-ville sera dissoute en 2015

Quel est l’avenir de l’asbl Gestion Centre ville ? La question s’est posée lors du dernier Conseil communal. L’occasion d’apprendre que l’association sera dissoute cette année. En cause ? Un conflit d’intérêt ! Arnaud Demez (Ecolo) : «Depuis quelques jours, les administrateurs de l’ASBL gestion centre-ville reçoivent des informations en sens divers, certaines sont même alarmantes sur son fonctionnement et son avenir. Nous aimerons connaître quel est l’état actuel de ce dossier et comment cette ASBL, dont la commune est partie prenante, envisage son avenir.»

Un conflit d’intérêt

Si les détails ont été évoqués en séance à huis-clos, la Bourgmestre ff Françoise Pigeolet a tout de même voulu évoquer le sujet «en toute transparence» et a donc annoncé la décision (à l’unanimité de l’Assemblée générale) de dissoudre l’association qui est née en 1998 d’un partenariat public privé. Françoise Pigeolet : «C’est ensemble que les administrateurs dont dix représentants de la Ville (7 de la liste du Bourgmestre, un écolo, un CDH et un PS) gèrent cette situation délicate que nous voulons régler en toute transparence. Cette dissolution est justifiée par un problème de déontologie et de conflit d’intérêt, dans le chef de certaines personnes.»

Le responsable de l’AMCV est également impliqué dans Augeo, un groupe qui est partie prenante au projet d’extension de l’Esplanade.