Accueil » Animations » Un concert pour retrouver le véritable sens de Noël
Un concert pour retrouver le véritable sens de Noël

Un concert pour retrouver le véritable sens de Noël

A Wavre comme ailleurs, les animations ne manquent pas pour clôturer joyeusement l’année. Il en est de récentes comme Wavre sur Glace et la Parade des Chasseurs d’Etoiles. Il en est d’autres qui sont devenues des traditions. Comme le concert de Noël dans l’église Saint-Jean-Baptiste.

Pour line Goffin qui en coordonne l’organisation, «c’est la manifestation qui se rapproche le plus du véritable sens de Noël, que l’on soit chrétien ou non. On y retrouve l’ambiance des Noëls d’antan, le plaisir de chanter ensemble, le sens du partage avec les plus pauvres…»
Le dimanche 17 décembre, le concert débutera à 15h30 et non à 16h00 comme initialement annoncé.  Une fois n’est pas coutume, La Vielle que dirige André Goovaerts sera absente pour cause d’agenda chargé en décembre et de préparation des concerts de ses 50 ans en avril à Limal.

Chœurs d’enfants, d’ados et d’adultes

Audrey Dye et sa classe de carillon seront les premières à se produire et leur prestation sera retransmise (son et image) dans l’église. La Choralina, fondée en 1999 par Jacques Goovaerts, se fera ensuite entendre sous la conduite de José Romain qui a succédé à Robert Alaime en 2016. Suivront le chœur Helicante, dirigé par l’organiste Geert Vromans, Why Notes (ados) et Sautecroche (enfants), ces deux derniers chœurs ayant à leur tête Orianne Renault.

Après un interlude à l’orgue, le public pourra découvrir un nouveau groupe wavrien. Il s’agit de l’atelier Choeur Harmonique qui interprétera des chants du monde sous la direction de Reynald Halloy. Cet atelier a une double facette : d’une part, le yoga du souffle qui libère les tensions, et, d’autre part, la pratique du chant vibratoire qui alterne des moments de méditation et d’expression. Retour, ensuite, à un programme plus classique avec le chœur Saint-Jean-Baptiste dirigé par Céline Goffin.
«Ce chœur, dit-elle, aurait pu également s’appeler la chorale du coin… En effet, il est issu de l’union de la chorale paroissiale qui anime les messes du dimanche à l’église Saint-Jean-Baptiste et d’un groupe de professeurs de l’institut du même nom, ayant l’habitude de chanter ensemble pour diverses occasions. Il ne se réunit que pour chanter Noël.»

Le concert se terminera par des chants traditionnels de Noël interprétés par tous les participants que l’assistance sera invitée à accompagner.

«Chanter libère les hormones du bonheur »

Comme chaque année, l’intégralité du bénéfice sera versée à Wavre Solidarité, présidée par Freddy Christoph. L’entrée est gratuite mais des paniers recueilleront les participations financières des personnes qui souhaitent donner un coup de pouce à cette association pluraliste. A l’issue du concert, un petit marché permettra aussi de récolter des fonds supplémentaires.

Wavrienne depuis l’âge de 8 ans, Céline Goffin est une musicienne de longue date. C’est à l’Académie de Wavre qu’elle a suivi son cursus et a appris la guitare classique. Aujourd’hui encore, elle fréquente cet établissement où elle étudie l’analyse musicale. Depuis 5 ans, ce professeur de français et d’informatique à l’Institut Saint-Jean-Baptiste a intensifié sa pratique du chant. Elle fait partie de l’ensemble vocal Terpsichore. Le chant choral a le vent en poupe. Comment explique-t-elle cette évolution positive ? «Chanter libère les endorphines que l’on appelle communément les hormones du bonheur, sourit-elle. Cela rend d’autant plus heureux lorsque l’on chante avec d’autres. Le lien social se trouve renforcé parce que l’on crée quelque chose ensemble… Et ce lien social, beaucoup de personnes le recherchent à nouveau aujourd’hui.»

Philippe Pierre