Accueil » Culture » Clap dernière pour le Festival du rire de Bierges : Un plateau de premier choix pour clôturer en beauté
Clap dernière pour le Festival du rire de Bierges :  Un plateau de premier choix pour clôturer en beauté

Clap dernière pour le Festival du rire de Bierges : Un plateau de premier choix pour clôturer en beauté

Oui, je confirme que, pour moi, ce sera le dernier Festival du rire. J’approche de la septantaine et je suis fatigué par le stress permanent de cette organisation. J’arrête également pour des raisons financières. On m’a promis bien souvent de l’aide. Elle arrive enfin, il était temps… J’arrête donc mais cela ne veut pas dire qu’il n’y aura plus de Festival même si, pour l’heure, aucun repreneur ne s’est manifesté.»

Tels furent en substance les propos de Freddy Quibus lors de la présentation, le 17 janvier, de la 28e édition du Festival international du rire de Bierges. Une présentation où, compte tenu des circonstances, se mélangeaient le rire et l’émotion. La reconnaissance et l’amitié aussi puisque, outre Jean-Marc Mahin, président du «festival frère» de Rochefort, plusieurs humoristes (Marc Herman, Vincent Taloche, Albert Cougnet, Stefan Cuvelier…) avaient tenu à être présents.

Pour cette dernière édition, du 21 au 30 avril, Freddy Quibus a placé la barre très haut en invitant des artistes belges et étrangers qui se sont déjà produits à Bierges et qui y reviennent par amitié pour l’organisateur. Certains d’entre eux ont été lauréats à Bierges et sont devenus des valeurs sûres de l’humour. Tels Jérôme de Warzée, Kody, Martin Charlier alias Kiki et l’imitateur Fabian Le Castel qui partageront la scène avec les Frères Taloche le samedi 28 avril. Deux autres anciens lauréats participeront à cette semaine du rire : Yves Pujol, le samedi 21 («Yves Pujol sort ses dossiers»), ainsi que Stefan Cuvelier et ses comparses, le mardi 24 («Les dessous chics 1»). Freddy Tougaux («Ca va d’aller» et «Je suis unique comme tout le monde») sera également au programme du samedi 21. Les dimanche 22 et lundi 23, la troupe de «Sois Belge et tais-toi» présentera une édition spéciale «Le Grand Vingtième» pour ses vingt berges : «Une bonne dose de rigolade, de surréalisme typiquement belgo-belge et d’autodérision…» Le mercredi 25, ami de longue date de Freddy Quibus, Marc Herman se fera applaudir dans son spectacle «Oui mais non».

Place ensuite, le jeudi 26, à «Tout est bon dans le Macron», la nouvelle revue des chansonniers du Théâtre des 2 ânes, à Paris. Avec Jacques Mailhot, Florence Brunold, Michel Guidoni, Gilles Détroit et Emilie Anne-Charlotte. Autre artiste française, le vendredi 27, Chantal Ladesou, de retour à Bierges où elle avait fait un tabac en 1993. Après les Frères Taloche et leurs invités le samedi 28, c’est l’ineffable Albert Cougnet dans «Le MeiLLLieur de Cougnet» qui clôturera la semaine le dimanche 29. Une pièce de théâtre wallon est aussi prévue le lundi 30.

Du rire pour l’inauguration du hall culturel polyvalent ?

Comme chaque année, un concours international, des jeunes talents ainsi que diverses animations (brocante, rallye de voitures anciennes…) figurent au programme du Festival dont le budget est de 387.000 euros et dont le déroulement serait impossible sans les 150 bénévoles de l’ASBL «Les Rendez-vous du rire».

Pour terminer, rêvons un peu : Patrick de Longrée (directeur de l’Aula Magna à Louvain-la-Neuve, organisateur des spectacles d’été à Villers-la-Ville) dirigera le futur hall culturel polyvalent de Wavre. Et si, pour son inauguration prévue en avril 2019, il accueillait le Festival du rire de Bierges qui a lieu annuellement ce mois-là ?

Philippe Pierre