Accueil » Politique » INTERVIEW Charles Michel : « Les idées des citoyens sont intégrées aux débats sur l’avenir urbanistique de Wavre »
INTERVIEW Charles Michel : « Les idées des citoyens sont intégrées aux débats sur l’avenir urbanistique de Wavre »

INTERVIEW Charles Michel : « Les idées des citoyens sont intégrées aux débats sur l’avenir urbanistique de Wavre »

Interview de Charles Michel 

Le 29 novembre dernier, les Wavriens étaient invités à la restitution publique des Ateliers Urbains. Quelles en sont les conclusions ?

La démarche participative a connu un beau succès. C’est vraiment très positif et le Collège communal se sent véritablement accompagné par les citoyens au travers des rapports émis par les participants aux Ateliers Urbains. La restitution s’est axée en trois points. Les réflexions ont d’abord porté sur la philosophie globale des projets de La Promenade et de l’embellissement du centre ancien. Comme nous, les participants y voient l’importance des liaisons transversales. La deuxième partie du compte- rendu portait sur l’intégration du bâti, du patrimoine et des périmètres. Les scénarios envisagés en ateliers ont permis de réétudier les structures des nouveaux bâtiments et Matexi reverra donc sa copie avant la demande du permis d’urbanisme. Le troisième point abordé s’est consacré à l’aménagement de l’espace public et là encore de belles idées en sont ressorties.

Le Collège va donc tenir compte des idées et des réflexions émises durant ces Ateliers Urbains ?
Le rapport édité par le bureau indépendant en charge du suivi des Ateliers Urbains va bien évidemment constituer un document de travail crucial pour le Collège et pour Matexi. Les réflexions sont parfois utopistes mais elles sont aussi très sensées et orientées vers l’utilisation pratique de la ville. C’est ce que nous souhaitions en impliquant les citoyens, véritables utilisateurs de la ville, dans cette démarche participative. Les idées seront intégrées aux débats et les plans urbanistiques ont d’ores et déjà évolués. Le périmètre du PRU par exemple a déjà été adapté et l’approche architecturale des bâtiments de La Promenade aussi.

Au Conseil communal de novembre, un nouveau règlement-redevance a été voté. S’agit-il de nouvelles taxes?Non, absolument pas. Nous avons souhaité rendre plus simple et plus clair trois règlements-redevance qui coexistaient auparavant dans le domaine de l’urbanisme. Ils n’avaient pas été mis à jour depuis de nombreuses années et nous avons profité de l’occasion pour les fondre en un seul document pour que le cadre légal soit plus lisible et mieux compréhensible pour les citoyens. Les Wavriens ont maintenant accès clairement au « Règlement-redevance communal sur les demandes d’autorisations, de permis, de documents et de travaux urbanistiques ».

Certaines taxes administratives ont été réévaluées ?
Nous avons souhaité suivre les recommandations de la Région wallonne en la matière et s’uniformiser à ce qui se pratique dans les autres communes. Certaines taxes ont été réévaluées mais, comme je le disais, ça n’avait plus été fait depuis 2007 pour certaines. Les demandes concernées par ces frais, comme les permis d’urbanisme, engendrent des démarches administratives chronophages et multiples, aussi il nous semble correct de revoir les tarifs au coût réel de ces procédures. Les augmentations ne sont cependant pas énormes et Wavre pratique des tarifs très raisonnables ; nous nous sommes alignés sur les recommandations de la région.

Un autre point du Conseil concernait la vente de terrains par la Ville au Foyer Wavrien. Quel est le but de cette transaction?
La cession des parcelles situées plaine du Bouclier et chaussée des Nerviens permettra au Foyer Wavrien de réaliser la constructions de deux immeubles de 20 appartements sociaux chacun prévus dans le programme communal d’actions en matière de logement. L’ancrage communal en matière de logement public est inscrit au P.S.T (Plan Stratégique Transversal) et la construction de ces logements permet de réaliser nos objectifs. C’est une belle mise en oeuvre !